Déjà sympathiques sympathisants !



Groquik se fache !

Nouveau: cliquez sur les images pour les agrandir.

IL ETAIT UNE FOIS...
         ou Groquik, sa vie, son oeuvre, l'histoire tragique d'une star assassinnée.
ALORS, QUE FAIRE ?
         ou Comment toi, petit internaute, tu peux nous rejoindre et participer à la lutte !
L'AFFAIRE DE LA LETTRE et ses suites...
         ou La reponse du Grand Mechant Trust Alimentaire.
NOUS NE SOMMES PLUS SEULS !
         ou Comment peu à peu, la resistance s'organise.
LE GUEST BOOK
         Vos messages d'encouragements.


Mais avant de commencer, une super exclusivité que nous envie TF1:
La première image de Groquik !
Elle sort direct du magazine Télé-Junior d'avril 1979. (merci Jonathan).


La première apparition de Groquik ! 1979.

IL ETAIT UNE FOIS...

  Rappellez vous: Groquik, l'ami de tous avec son énooorme envie de Nesquik, chassait les vilains méchants qui voulaient s'en emparer, et ainsi les enfants pouvaient avoir leur délicieux brevage.



  Irremediablement gentil, rien ne comptait tant à ses yeux que le bonheur des enfants, la paix dans le monde et le Nesquik.
Il n'était pas rare de le voir soutenir Mère Theresa dans les ghettos de Calcutta, et tout le monde se rappelle lorsqu'il fonda avec Coluche les "Restos du Coeur".

  Généreux, il distribuait sans compter des cadeaux fantastiques, à la fois utiles et amusants, comme ces formidables étiquettes à coller sur nos cahiers:



  On le voit: Il se souciait de notre éducation, apportant dans les salles de classes la dose de rêve qui nous motivait et nous encourageait à travailler.

  Puis un jour tragique, nous vîmes, malgré nos yeux brouillés par les larmes, notre idole disparaitre à bord d'un train, confiant le Nesquik à un lapin insipide qui se pretendait son cousin. Groquik ne revint jamais de ces vacances.



Bien entendu cela ne trompa personne:

CETTE PUBLICITE ETAIT TRUQUEE !

  Nous avons eu entre nos mains la VERITABLE bande sonore de cette scène, et croyez moi, cela n'avait rien d'un départ en vacances !
On y entend TRES DISTINCTEMENT Groquik protester, tenter de se degager des brigands qui lui tenaient les jambes, et il apparait clairement que ce que "on" tenta de nous faire passer pour des 'au revoir' de la main étaient en réalité des appels au secours.

Malheureusement nous ne sommes pas en mesure de vous présenter cette preuve accablante: La nuit même où ce document tombait entre nos mains, notre coffre fort fût forcé et bien entendu au matin, tout avait disparu. Seules preuves du passage du ou des malfaiteurs: quelques petites crottes de lapin devant le coffre ouvert.
  Troublant, non ? Pas vraiment...
Nous aurions certes pu vous les montrer, mais on s'est dit que bon, c'était un peu bof comme idée.


Groquik: une présence millénaire tragiquement disparue.


  Vous me dites alors: "Comment se fait-ce que les médias n'aient pas réagi ?"
Qui en effet aurait pû croire un seul instant qu'un bon gars comme Groquik puisse avoir pour cousin un abominable lapin dont les oreilles s'enroulent de manière pas très catholique ???
Personne.

Alors pourquoi un tel manque de réctions ? Alain Decaud raconte...

"  A l'époque, Internet ne permetait pas encore à des hurluberlus dans notre genre de defendre les causes perdues, PPDA présentait dejà le 20 heure, et Zola n'était pas en super forme pour écrire un second "J'accuse !".
Les principaux médias furent donc facilement baillonnés par la très puissante multinationale qui tirait les ficelles de ce sombre drame. "

Depuis Quiky l'usurpateur règne en maitre absolu sur toute la galaxie, à la tête de cartels de drogues et de réseaux de prostitution, comme le montre cette photo lamentable où on le voit s'injecter sa dose quotidienne de "Quik", mélange de Nesquik et de cocaine:


FBI Most WANTED Criminals

100 000 $
DEAD or NOT ALIVE
NAME: Quicky

REAL NAME: Jojo Grandes Oreilles

ACTIVITY: International Terrorist